Le croisement des différentes disciplines représentées au sein du LabEx ICCA (sociologie, économie, droit, communication, sciences de l’éducation, design) constitue une force dont les doctorants travaillant sur ces secteurs bénéficient depuis sa création.

Le LabEx ICCA s’implique dans la recherche doctorale en mettant à disposition des doctorants différents types de contrats et de supports (voir la rubrique appels à projets et candidatures).

 

 Les contrats de fin de thèse

 

Ces contrats ont pour objectif de permettre à des doctorants d’un laboratoire partenaire du LabEx, travaillant sur un des axes du LabEx et ne disposant pas de financement, de finaliser leur thèse et de soutenir dans de bonnes conditions.

Actuellement, 3 doctorants bénéficient de ces contrats de fin de thèse :

  • Yearime Castel Y Barragan, doctorante à l’IRCAV

Sujet de thèse : « Les trajectoires socio-professionnelles des comédiens, réalisateurs et metteurs en scène : le rôle des lieux culturels et des proximités.», sous la direction de Fabrice Rochelandet

  • Timothée Euvrard, doctorant au CERLIS

Sujet de thèse : « Les contenus audiovisuels à l’ère numérique et leurs producteurs : de la personnalisation des usages à la reconfiguration des dynamiques créatives », sous la direction d’Olivier Thévenin

  • Kevin Lebruchec, doctorant au LabSIC

Sujet de thèse : « Les éditeurs alternatifs de bande dessinée. Permanences et spécificités d’un champ éditorial contemporain », sous la direction de Bertrand Legendre

 

Les contrats doctoraux

 

Depuis 2015, Le LabEx ICCA, en lien avec les deux écoles doctorales Erasme (Paris 13) et Arts et Médias (Paris 3) propose des contrats doctoraux pour des thèses portant sur les axes de recherche du LabEx ICCA.

Actuellement, 6 doctorant(e)s bénéficient ou ont bénéficié d’un contrat doctoral ICCA :

  • Marie Ballarini, doctorante à l’IRCAV

Sujet de thèse : « Plateformes collaboratives dans les secteurs de la culture », sous la direction de Fabrice Rochelandet et François Moreau

  • Marion Ferrandery, doctorante au CEISME

Sujet de thèse : « Les postures spectatorielles des jeunes adultes face aux séries françaises à l’ère du numérique», sous la direction Marie-France Chambat-Houillon

  • Chloé Mougenot, doctorante au CEISME

Sujet de thèse : « Formes brèves médiatiques et formes médiatiques fragmentées : les médias comme espace de circulation des formes. », sous la direction de Marie-France Chambat-Houillon

  • Ramadan Aly Tovar, doctorant au CEPN

Sujet de thèse : «To stream or not to Stream : Impact on the Economics of Content Industries », sous la direction de François Moreau

  • Luisa Iachan, doctorante au CEPN

Sujet de thèse : «Understanding Consumers’ Behaviors and Supply Side Impacts in the Music Streaming Era», sous la direction de François Moreau

  • Quentin Gervasoni, doctorant à l’EXPERICE

Sujet de thèse : «Les mécanismes affectifs de la captation des publics sur internet : production, circulation et appropriation culturelle de Pokémon», sous la direction de Pascale Garnier et Vincent Berry