Les contrats post-doctoraux offrent la possibilité aux jeunes chercheurs de se focaliser pleinement sur leurs travaux de recherche et la valorisation de ces derniers dans un cadre multidisciplinaire.

Le LabEx demande aux post-doctorants d’organiser chaque année un séminaire inter-disciplinaire mais également de participer à l’Université d’été en encadrant les doctorants présents. Toutes ces activités amènent les post-doctorants à se rencontrer, tisser des liens au sein du LabEx avec les enseignants-chercheurs et les doctorants. Ces relations sont un des moteurs de l’activité du LabEx pour le développement de l’interdisciplinarité

Actuellement deux post-doctorants travaillent au sein du LabEx , sur des thématiques différentes:

  • Sébastien François (depuis 2015) –  Projet de recherche ICCA :  CoCirPE (Conception & Circulation des Produits culturels pour Enfants), porté par le laboratoire EXPERICE.
  • Louis Wiart (depuis 2015) – Projet de recherche ICCA : Plateformes

 

D’autres chercheurs ont également bénéficié d’un contrat de recherche post-doctorale au sein du Labex ICCA:

Olivier Alexandre  – Sujet de recherche : quand le catalogue fait tube – socioéconomie des OTT, l’économie culturelle à l’ère du numérique

Mélanie Boissoneau – Sujet de recherche :  “Cinéphilies et sériephilies 2.0”

Chloé Delaporte – Sujet de recherche: Ce que les technologies de l’information et de la communication font à la critique cinématographique. Production et réception des blogs cinéphiliques en France au début des années 2010.

Manuel Dupuy-Salle – Sujet de recherche : Mutations des modalités d’industrialisation des biens filmiques et audiovisuels : le cas des plateformes de « financement participatif » sur le Web.

Antoine Gaudin – Sujet de recherche:  Le clip-vidéo : un « laboratoire expérimental » pour les dernières technologies de production et de diffusion d’images à l’ère numérique.

Marianne Lumeau  – Projets de recherche ICCA :  “Etude des données du panel de données GFK”, “Etude des variations de la consommation de biens culturels numériques selon la qualité des intermédiaires”, “le financement participatif dans les arts, la culture et les médias”.

Sophie Noël – Sujet de recherche :  Enjeux et modèles de l’indépendance dans les industries culturelles : le cas de l’édition et du cinéma

– Julien Péquignot – Sujet de recherche : Sociologie sémio-pragmatique du Web 2.O :  Le cas des plateformes participatives

Aurélie Pinto – Sujet de recherche :  Le numérique : une révolution « virtuelle » ?  – La « transition numérique » dans la diffusion cinématographique : Reconfiguration économique, politique, professionnelle et artistique d’une industrie culturelle

– Marie Sonnette – Sujet de recherche:  Production, édition et prescription en contexte numérique : la question de l’indépendance dans le champ du rap francophone.